Cantine de soutien aux livreurs·es en lutte

Début 2021, nous avons accueilli les livreurs·es en grève. Ielles luttent contre la toute puissance des plateformes (Uber/Deliveroo). Ielles demandent l’arrêt de la suspension des comptes, la reconnaissance de la relation de subordination donc la création de contrats de travail, l’augmentation du taux horaire et la possibilité pour les travailleurs·es sans papier de créer un compte.

Nous avons discuté de leur lutte autour d’une cantine de soutien. Leurs prises de paroles et les échanges s’accompagnaient de pizza faites de nos propres mains.

Ielles demandent l’arrêt de la suspension des comptes, la reconnaissance de la relation de subordination donc la création de contrats de travail, l’augmentation du taux horaire et la possibilité pour les travailleurs·es sans papier de créer un compte.

Les sous récoltés grâce à la cantine ont permis au jeune syndicat CGT Uber eats/Deliveroo de Lyon, de créer un atelier de réparation de vélo gratuit pour les livreurs·es.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.